À lire dans le dernier numéro

Présentation d’un cas de diagnostic différentiel d’une douleur d’épaule gauche chez un homme de 52 ans

Contexte : La publication de cas cliniques répond, comme l’enseignement au chevet du patient, à la nécessaire transmission d’un savoir-faire qui conduit au diagnostic et au meilleur traitement. Cet enseignement n’exclut pas la connaissance des données de « l’Evidence Based Medicine » (EBM), il la complète au regard du caractère singulier de chaque personne souffrante.

Description du cas : Le cas présenté dans cet article est celui d’un homme souffrant de douleurs aiguës à l’épaule gauche. L’examen clinique n’est pas contributif malgré l’extrême douleur dont témoigne le patient. Tant au niveau musculo-squelettique qu’au niveau neurologique, l’ensemble des tests est négatif.

Diagnostic : La sémiologie semblant exclure les pathologies les plus fréquentes, on suspectera, par défaut, une plexopathie brachiale auto-immune ou maladie de Parsonage Turner. Une électromyographie (EMG) confirmera le diagnostic. La douleur disparaissant spontanément au bout de quinze jours pour laisser place à une parésie amyotrophique caractéristique de cette pathologie.

Conclusion : La difficulté dans l’élaboration d’un diagnostic différentiel, repose ici sur la rareté de cette pathologie, les caractéristiques de son installation et l’histoire singulière du patient.

Éviter la diffusion de quatre irrégularités pour donner du sens aux preuves : les erreurs, les mauvaises interprétations, les fausses déclarations et les fausses informations

Contexte : Avec l’émergence de la pratique éclairée, les cliniciens s’engagent à donner du sens à la recherche, de décider si elle est digne de confiance et si elle est applicable à la nature complexe de leur pratique clinique. Ceci est rendu plus difficile par l’exposition croissante à la désinformation (délibérée ou non) et aux extrapolations qui se propagent facilement, y compris via les réseaux sociaux. L’aiguisement de la pensée critique et la lecture de travaux scientifiques favoriseraient la prise de décision éclairée.

Objectif : Cet article propose un guide de lecture pour donner aux cliniciens les moyens de juger par eux-mêmes de la qualité des articles scientifiques issus de la recherche, de détecter les irrégularités courantes, et d’accroître la responsabilité des chercheurs pour communiquer correctement leurs résultats.

Méthode : Les erreurs, les mauvaises interprétations, les fausses déclarations et les fausses informations sont discutées pour chacun des quatre devis d’étude suivant : les études de cas, les essais cliniques, les recherches qualitatives et les revues systématiques. Une approche critique de la lecture est proposée pour éviter les biais et se fonder un avis objectif.

Conclusion : Les compétences acquises à la lecture de ce guide devrait permettre aux cliniciens d’optimiser l’utilisation de leur temps (et celui de leurs patients) lorsqu’ils sont confrontés à des sources potentielles de preuves.

Dry needling versus ondes de chocs radiales : effets sur les douleurs myofasciales du trapèze supérieur, une revue de la littérature

Contexte : Le travail prolongé devant des écrans favorise l’apparition de syndromes myofasciaux douloureux. Ces douleurs peuvent alors apparaî tre au niveau du trapèze supérieur. Le dry needling et les ondes de chocs radiales sont parfois utilisées pour traiter ce syndrome Cependant, le nombre d’études comparant les effets de ces deux techniques de soins reste limité.

Objectif : L’objectif de cette étude est de déterminer laquelle de ces deux techniques de traitement est la plus efficace pour diminuer les douleurs myofasciales du trapèze supérieur.

Méthode : Une revue quantitative de la littérature a été réalisée à l’aide des bases de données Pubmed, PEDro, Cochrane Library et Google Scholar. Des études contrôlées et randomisées ont été retenues selon les critères sui- vants : comparaison de la technique du dry needling et des ondes de choc radiales pour les syndromes myofasciaux douloureux (SMD) du trapèze supérieur, ainsi qu’un temps de traitement de trois semaines. Les variables sélectionnées ont été l’échelle visuelle analogique de la douleur, ainsi que les autres échelles équivalentes permettant de mesurer la douleur comme l’échelle numérique de la douleur, l’échelle numérique d’évaluation de la douleur et le seuil de pression douloureux.

Résultat : Trois articles ont été sélectionnés. Le dry needling et les ondes de chocs radiales montrent une diminution de la douleur myofasciales du trapèze supérieur sans différence significative entre chaque groupe d’intervention.

Conclusion : Il n’y a pas de différence significative lorsque les ondes de chocs radiales et le dry needling sont comparés. L’efficacité de ces deux types de traitements permet au praticien de proposer le traitement le plus adaptée au patient.

Comprendre un article scientifique

Contexte : L’adhésion au concept de médecine fondé sur les preuves impose la lecture d’articles scientifiques. Cet exercice, pourtant indispensable, peut paraitre rebutant pour le néophyte.

Objectif : Le présent article a pour objectif d’expliquer les différentes composantes d’un article scientifique et de donner au lecteur quelques outils et connaissances lui permettant de réaliser une lecture critique d’un article scientifique relatant les résultats d’une étude clinique.

Développement : Les différents éléments d’un article scientifique sont expliqués et discutés.

Discussion : Les néophytes ont tendance à lire un article comme un roman, soit de la première à la dernière ligne, en se laissant porter par la prose des auteurs. Certains auteurs ont proposé des méthodes de lecture impliquant une analyse avancée des résultats, préalables à la lecture des autres paragraphes. Ils ont ainsi montré que les étudiants ayant participé à ces études avaient gagné en qualité de lecture et en compréhension de l’activité scientifique. Par ailleurs, l’applicabilité des résultats à un contexte clinique donné doit également faire l’objet d’un questionnement de la part du lecteur.

Conclusion : La lecture d’un article scientifique est un exercice qui demande de la méthode. Une lecture méthodique et ciblée, ne suivant pas obligatoirement l’ordre établit des chapitres, semble une approche utile pour gagner en compétences d’analyse d’un article scientifique.

S'abonner

Abonnez-vous à Mains Libres, la revue de formation continue dédiée à la physiothérapie, ostéopathie et thérapies manuelles. En vous abonnant, vous accédez aux 4 numéros par année (papier et/ou en ligne).

Newsletter

Recevez chaque trimestre les dernières actualités de la Revue Mains Libres : articles cliniques, etc.

Formations

Le produit a bien été ajouté au panier ! Vous pouvez continuer votre visite ou accéder au panier pour finaliser votre commande.

Voir le Panier

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre adresse email ci-dessous pour recevoir un lien de réinitialisation de mot de passe

Un e-mail a été envoyé à votre adresse email. Suivez les instructions fournies pour réinitialiser votre mot de passe

Aucun compte n'est associé à cette adresse e-mail.

Nouveau mot de passe

Vous pouvez créer votre nouveau mot de passe ici

Votre mot de passe a bien été modifié!

Cliquez ici pour vous connecter

Nous ne sommes pas en mesure de changer votre mot de passe.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé.

Paramétrer les cookies
  • Les cookies nécessaires activent la fonctionnalité principale. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.