mains libresmains libres

No 7 - 2015 Pour en savoir plus, découvrir nos abonnements

Fascination

Yves LAREQUI

Évaluation de la fiabilité et de la validité de l'examen objectif en thérapie manuelle orthopédique en mouvements combinés sur le rachis lombaire

Benjamin HIDALGO

-Résumé-
Objectif : L'examen physique détermine directement la prise en charge thérapeutique en médecine manuelle. Par conséquent, il doit avoir une fiabilité et une validité suffisantes. Il existe peu d'examens physiques obtenant de telles qualités. C'est pourquoi, nous allons évaluer la fiabilité et la validité de notre protocole d'examen physique en mouvements combinés, qui se compose de l'association de différents tests de provocation de la douleur sur le rachis lombaire.
Méthode : Deux examinateurs, un novice et un expérimenté, ont évalué en aveugle 32 sujets parmi lesquels figuraient des patients présentant une lombalgie commune, ainsi que des sujets sains. Les participants ont été soumis à deux types de tests de provocation de la douleur. Un type de tests par mouvements actifs et activo-passifs du tronc, un autre par l'examen segmentaire en utilisant : les pressions sur différents repères osseux vertébraux, également dénommé mouvements passifs accessoires intervertébraux (MPAIV). La reproductibilité inter-observateurs a été évalué au moyen du pourcentage d'accords, ainsi que du KAPPA et du PABAK. Une règle clinique de classification des sujets, selon les résultats aux tests actifs et passifs, a été déterminée au préalable pour étudier la validité de notre protocole.
Résultats : la reproductibilité inter-observateurs était bonne à excellente pour les tests actifs du tronc, ainsi que pour l'identification du pattern douloureux (flexion ou extension). La moyenne des reproductibilités de l'examen segmentaire par pressions localisées sur les vertèbres (MPAIV) est moyenne à bonne. Le test par pression latérale sur les épineuses est le plus fiable et la vertèbre L3 est le niveau qui représente la moins bonne fiabilité. La règle clinique de classification, pour déterminer si le sujet de l'étude était lombalgique ou non, a montré une bonne sensibilité et spécificité.
Conclusions : Indépendamment des concepts de thérapie manuelle orthopédique utilisés par le praticien, ce protocole rigoureux d'examen physique du rachis lombaire lui fournira de façon fiable et valide : la direction du mouvement, ainsi que le niveau vertébral douloureux, sur base desquels il pourra établir son plan de traitement.
Mots-clés: examen en mouvements combiné, lombalgie, thérapie manuelle, reproductibilité et validité
Keywords::combined movements evaluation, low back pain, manual therapy, reliability and validity

Douleurs de l'épaule et Brachy-Myothérapie

Jan POLAK

-Résumé-
De très nombreux muscles gèrent les mouvements de l'épaule. Il faut distinguer les muscles qui créent les mouvements (dynamiques) et ceux qui maintiennent les positions ainsi obtenues (toniques). Ce sont ces derniers qui maintiennent la coaptation de l'articulation scapulo-humérale, et qui plaquent l'omoplate contre le thorax. Cet article démontre que seules les contractures des muscles toniques sont responsables des douleurs et limitations de mouvement au niveau de l'épaule, comme au niveau de toutes les autres articulations du corps. La médecine classique se plaît pourtant à distinguer un certain nombre de pathologies différentes de l'épaule. Lors de la revue de ces pathologies nous verrons qu'il ne s'agit que de variantes de manifestations de contractures musculaires, qui compensent celles du cou. La médecine officielle n'aborde jamais le sujet de la cause première des douleurs de l'épaule, qu'elle ne connaît pas. Il s'ensuit que les traitements proposés sont purement symptomatiques, donc décevants car peu efficaces. La Myothérapie offre quatre particularités qui la distingue clairement des diverses pratiques ostéopathiques : - seul le système musculaire est traité, car l'expérience montre que seul le dysfonctionnement de celui-ci peut être cause de douleurs, même en cas d'arthrose ; - les muscles sont traités en position de raccourcissement passif, et non d'étirement ; - le traitement de fond de l'endroit douloureux implique aussi celui de la contracture primaire distante, dont le motif de consultation n'est que compensation ; - la distinction entre muscles de mouvement (dynamiques) et muscles de maintien de positions et de posture (toniques) est fondamentale. Le mécanisme le plus vraisemblable des douleurs de l'épaule est donc la contracture musculaire, qui en l'occurrence n'est pas primaire mais compense généralement des contractures des muscles du cou. Un traitement local de l'épaule n'est donc même pas toujours nécessaire : traiter les contractures primaires du cou suffit bien souvent, rendant inutiles les compensations au niveau de l'épaule.
Mots-clés: épaule, myothérapie, contracture musculaire, colonne cervicale
Keywords: shoulder, myotherapy, muscle spasm, cervical spine

Quels tests en pratique clinique quotidienne pour diagnostiquer les déficits fonctionnels associés à l'instabilité chronique de cheville ? - Intérêts du dispositif Myolux™

Romain TERRIER, Nicolas FORESTIER

-Résumé-
L'entorse de cheville représente le traumatisme sportif le plus fréquent, ce qui impose aux kinésithérapeutes et préparateurs physiques d'unir leurs efforts afin d'éviter le développement de l'instabilité chronique de cheville (ICC). Au-delà d'une prise en charge efficace, la détection des ICC sur la base de critères objectifs représente une question centrale. L'analyse quantifiée de la performance posturale orthostatique représente une option largement étudiée de détection et de suivi des déficits associés à l'ICC. La revue de littérature de Mc Keon & Hertel (2008, part I) démontre que si la performance posturale est clairement altérée (bilatéralement) suite à un épisode aigu et unilatéral d'entorse, ce type de déficit n'est pas systématiquement observé au moyen des mesures traditionnelles (trajectoire et vitesse de déplacement du CP) dans le cadre de l'ICC (i.e. à distance de tout épisode traumatique). Face à ce constat, des mesures complémentaires aux paramètres classiques d'analyse de la performance posturale ont été proposées. Un type d'analyse (time-to-boundary, TTB), qui apporte des informations spatiotemporelles précises sur le contrôle postural, a démontré sa sensibilité de détection des sujets en situation d'ICC (Hertel & Olmsted-Kramer 2007 ; McKeon & Hertel 2008). La détection de sujets en ICC sur la base de l'analyse de leur performance posturale orthostatique devrait donc systématiquement intégrer l'étude de ces paramètres. Néanmoins, une telle analyse instrumentée reste compliquée à mettre en œuvre en dehors des laboratoires de recherche, et tout particulièrement dans le contexte des cabinets de rééducation ou de l'entrainement sportif. Cet article s'attache à proposer d'autres tests originaux, aisés à mettre en œuvre en pratique et capables d'objectiver les altérations fonctionnelles caractéristiques de l'ICC. Nous proposons notamment des valeurs diagnostics pour (i) un test sensorimoteur simple d'équilibration dynamique en condition d'instabilité spécifique de l'arrière pied et (ii) un test simple de performance en charge des muscles éverseurs de cheville.
Mots-clés: cheville, évaluation, force, équilibre dynamique, chaine cinétique fermée
Keywords: ankle, assessement, strength, dynamic balance, ….

Approche thérapeutique de douleurs récidivantes chez une jeune musicienne.

Philippe MERZ

-Résumé-
Comme les athlètes de haut niveau, les musiciens et les musiciennes professionnels exposent certaines articulations à des contraintes longues et répétées, ce qui peut générer des troubles musculo-squelettiques. Une étude de cas d'une jeune organiste permet d'analyser les facteurs contraignants dus à l'instrument même et de déceler des déficiences au niveau de la mobilité articulaire et du tonus musculaire de la musicienne. Cet article propose une approche globale basée sur la restauration de la mobilité articulaire qui permet la régulation des tensions ainsi que de l'homéostasie posturale entretenue par des exercices d'auto-mobilisation.
Mots-clés: Syndrome de surmenage, TMS des musiciens, homéostasie posturale, exercices d'auto-mobilisation
Keywords: Overuse syndrome, repetitive strain injury (RSI) in musicians, postural homeostasis, self-mobilization exercises

L'autoguérison au quotidien

Harald KLINGEMANN

Les personnes ayant réussi à se libérer d'une addiction sans aide professionnelle sont plus nombreuses qu'on ne le croit. L'auteur de ce livre propose d'aller à la rencontre de ces héros ordinaires.

Ostéopathie et thérapie manuelle du tissus neuro-méningé

Pascal POMMEROL

Les tests et les techniques neuro-méningées sont une approche originale et offrent aux physiothérapeutes et aux ostéopathes des solutions pratiques pour les pathologies de l'appareil locomoteur.

Dernière formation de thérapie manuelle en 2015

« Thérapie Manuelle Orthopédique (TMO) de la région lombo-pelvienne ». Le cours animé par B. Hidalgo (p. 2)

Santé business

Y. LAREQUI

En rachetant Santémed à l'assureur maladie Swica, la Migros devient le plus grand réseau de médecine ambulatoire de premier recours de Suisse avec plus de 600 collaborateurs répartis sur 23 sites en Suisse alémanique.

 
Mains Libres Editions Sàrl • 124, chemin des Marionnettes - CH - 1093 La Conversion • Tél: +41 (0)79 957 1 957