mains libresmains libres

N° 1 - 2016

Pour en savoir plus, découvrir nos abonnements

 

Editorial:
Puzzle
YVES LAREQUI

 

Effets de la manipulation cervicale sur le comportement viscoélastique lors de la rotation axiale passive : Une étude pilote chez des sujets asymptomatiques

Effect of high velocity low amplitude cervical spine manipulation on neck stiffness characteristics in axial rotation. A pilot study on asymptomatic subjects

ALINE HOUBA MsC, MO, WALID SALEM1, DO, PhD, PAUL KLEIN, DO, PhD, PIERRE-MICHEL DUGAILLY, PhD

-Résumé-

Introduction: La manipulation cervicale est un moyen de traitement généralement utilisé par les ostéopathes et autres thérapeutes manuels dans le cadre de cervicalgies. A ce jour, très peu d'études ont analysé l'effet de la manipulation par haute vélocité basse amplitude (HVBA) sur les paramètres biomécaniques de la colonne cervicale.

But de l'étude: Notre travail comporte deux parties : la première concerne l'étude de la reproductibilité des mesures prises avec notre dispositif, pour laquelle nous avons également calculé le coefficient de corrélation intra-classes pour nos données « brutes », et la seconde concerne l'étude des caractéristiques cinématiques et dynamiques du rachis cervical lors d'un mouvement de rotation axiale passive, avant et après l'application une manipulation cervicale.

Matériel et méthode: Nous avons utilisé un dispositif spécialement conçu pour induire et mesurer des mouvements de rotation. Il est doté d'un couple-mètre et d'un goniomètre. Les données ont été recueillies par un ordinateur. Notre étude a été réalisée avec des personnes asymptomatiques.

Résultats: La manipulation vertébrale n'a eu d'effet significatif sur aucun des paramètres biomécaniques analysés dans notre étude, à savoir l'amplitude, le moment de force, la zone neutre, l'hystérésis et le module d'élasticité en zone neutre et en zone élastique.

Conclusion: Notre étude suggère que la manipulation cervicale n'apporte pas de modification sur les paramètres biomécaniques analysés lors de la rotation axiale passive du rachis cervical chez les sujets asymptomatiques de la nuque.

Mots-clés: Raideur, Zone neutre, Manipulation, Rachis cervical

-Abstract-

Introduction: Cervical manipulation is a treatment approach generally used by osteopaths and other manual therapists in the context of neck pain. To date, very few studies have analyzed the effect of the high velocity manipulation on the stiffness parameters of the cervical spine.

Study aim: Our work has two parts: the first concerns the study of the reproducibility of the measurements taken with our device, for which we have also calculated the intra-class correlation coefficient. The second is the study of kinematic and dynamic characteristics such as the stiffness and neutral zone of the cervical spine during passive axial rotation, before and after cervical manipulation.

Methods: 20 asymptomatic volunteers participated to this study. We used a device specially designed to induce and measure axial rotation, using a torque-meter and a goniometer.

Results: Spinal manipulation had no significant effect on the biomechanical parameters analyzed in this study, namely amplitude, torque, the neutral zone, hysteresis and modulus of elasticity in the neutral zone and elastic region.

Conclusion: Our study suggests that high velocity cervical manipulation does not change any biomechanical parameters analyzed during the passive axial rotation of the cervical spine in asymptomatic subjects.

Keywords: Stiffness, Neutral Zone, Manipulation, Cervical spine

****************

Comparaison de l'efficacité de deux programmes d'étirements des ischio-jambiers au suivi à deux mois

Comparison of two stretching programs for hamstring muscles at the two-month follow-up

CHRISTOPHE DEMOULIN (PhD), SÉBASTIEN WOLFS, MADELINE CHEVALIER, CAROLINE GRANADO, NATHALIE ROUSSEL (PhD), STÉPHANIE GROSDENT, YANNICK DEPAS, RENAUD HAGE, FRANÇOIS DELVAUX, FRANÇOISE ABSIL, JEAN-MICHEL CRIELAARD (PhD), MARC VANDERTHOMMEN (PhD)

-Résumé-

Introduction: Si tout le monde s'accorde à dire que les programmes d'étirements des ischio-jambiers permettent un gain de mobilité, les caractéristiques optimales des programmes et des étirements demeurent controversées. Une étude récente a comparé l'efficacité de deux programmes différents (étirements en fléchissant la hanche (FlH) avec le genou tendu ou en étendant le genou (ExtG) avec la hanche fléchie) et a mis en évidence des gains similaires au terme des deux programmes. Les objectifs de cette étude consistent à examiner si les gains sont maintenus au suivi à 2 mois et à comparer l'efficacité des deux programmes.

Méthode: 75 sujets asymptomatiques âgés de 18 à 30 ans et présentant une mobilité ≥ 15° au test KEA (Knee Extension Angle) et ≤ 80° au test SLR (Straight Leg Raising), suggérant une faible souplesse des ischio-jambiers, ont été inclus de manière randomisée soit dans le groupe FIH soit dans le groupe ExtG. Le programme d'étirements durait 2 mois et consistait à réaliser 5 séances à domicile par semaine. Celles- ci comportaient deux étirements différents, répétés trois fois, qui étaient maintenus pendant 30 secondes; les étirements étaient réalisés de façon bilatérale. Les sujets ont été évalués avant (pré-test) et au terme du programme (post-test), ainsi que deux mois plus tard (suivi à 2 mois). L'évaluation incluait le KEA, le SLR, la distance doigt-sol (DDS) et l'inclinométrie pelvienne. La comparaison des groupes et de leur évolution a été réalisée au moyen d'un test ANOVA.

Résultats et discussion: L'évolution des deux groupes entre le post-test et le suivi à 2 mois était identique, et ce pour tous les tests : une diminution significative (p<0.05) de la mobilité était systématiquement retrouvée (excepté pour le KEA). Néanmoins, au suivi à 2 mois, la mobilité demeurait supérieure à celle mesurée lors du pré-test (p>0.05). Nos résultats confirment l'efficacité similaire des deux programmes en termes de gains de mobilité. Peu d'études ont examiné l'évolution de la mobilité suite à l'arrêt d'un programme d'étirements des ischio-jambiers. Alors que Willy et al. rapportent une disparition totale des gains 4 semaines après l'arrêt des étirements, Cipriani et al. décrivent un maintien partiel des gains similaire à celui observé dans notre étude.

Conclusion: Ces résultats mettent en évidence l'efficacité similaire des étirements réalisés en fléchissant la hanche (FlH) avec le genou tendu ou en étendant le genou (ExtG) avec la hanche fléchie chez des sujets asymptomatiques présentant une souplesse des ischio-jambiers inférieure à la normale. Ils confirment également la réduction partielle des gains en mobilité si le programme d'étirements n'est pas poursuivi.

Mots-clés: Souplesse, mobilité, muscle, ischio-jambiers, raideur

-Abstract-

Introduction: Although the scientific literature has clearly pointed out the effectivenesss of stretching programs for hamstring muscles to improve mobility, the optimal characteristics of the stretching program and of the stretching parameters still remain controversial. A recent study that compared two different stretching programs (stretching performed flexing the hip (SH) while keeping the knee extended or flexing the hip first with a flexed knee and then extending the knee (SK) reported a similar effectiveness between both programs. The mains objectives of the present study were to compare the effectiveness of both programs at the two-month follow-up and to investigate if the increased mobility was maintained.

Methods: 75 asymptomatic participants between 18 and 30 years old and with a bilateral hamstring tightness, defined by a mobility ≥ 15° at the KEA (Knee Extension Angle) test and ≤ 80° at the SLR (Straight Leg Raising) test, were randomly included in the SH or in the SK groups. The hamstring stretching homebased sessions per week. These sessions included two different unilateral stretching exercises that had to be repeated three times on each side; each stretching repetition had to be sustained for 30 seconds. All participants attended an assessment session at baseline (pre-test), after the stretching program (post-test), and at a two-month follow-up (F-U). The battery of tests included the KEA test, the SLR test, the Finger-Floor Distance (FFD) test and the single inclinometer technique to measure pelvic mobility during trunk flexion. An analysis of variance (ANOVA) was performed to compare the changes in both groups.

Results and discussion: For all tests, the changes from the post-test to the FU were similar in both groups : a significantly reduced mobility (p<0.05) was systematically observed (except for the KEA test). However, at the two-month follow-up, the mobility remained higher than at pre-test (p>0.05). Our results confirm the similar effectiveness of both programs regarding the mobility improvements. Only few studies have investigated the mobility changes after the end of a hamstring stretching program. Whereas Willy et al. reported a total loss of mobility improvements at the 4-week follow-up, Cipriani et al. described a partial maintenance of the improvement similar to the ones observed in the present study.

Conclusion: The present results confirm the similar effectiveness of hamstring stretching exercises performed by flexing the hip while keeping the knee extended or flexing the hip first with a flexed knee and then extending the knee in asymptomatic participants with tight hamstring muscles. They also confirm the partial loss of the gains in mobility if the stretching program is not pursued.

Keywords: Flexibility, mobility, muscle, hamstring, stiffness

****************

Le test d'élévation de la jambe tendue : retour sur la biomécanique et le diagnostic

The straight leg raise test : biomechanics and diagnosis

THOMAS OSINSKI, PT, MSCD

-Résumé-

Le test d'élévation de la jambe tendue (EJT) est un test fréquemment utilisé en clinique. Nous résumons dans cet article, certaines des données disponibles dans la littérature. Ce test provoque un mouvement et une mise en tension du nerf sciatique et de ses branches terminales. Il permet de tester la sensibilité mécanique du tissu neural en mesurant l'amplitude de flexion de hanche. Cette mesure est reproductible lors d'une même séance mais très variable d'une séance à une autre. Le test d'EJT a été décrit pour tester des pathologies avec conflit radiculaire. Les données actuelles indiquent que ce test est sensible à la présence d'hernie discale ou de radiculopathie mais trop peu spécifique pour être utilisé seul en clinique.

Mots-clés: Test d'élévation de la jambe tendue, métrologie, diagnostic

-Abstract-

The straight leg raise test (SLR) is a test which is frequently used in physiotherapy to detect lumbar spine pathologies. This paper summarizes the data about the biomechanics of this test and its diagnostic characteristics. The test induces a movement of the sciatic nerve and its terminal branches which increases the tension in the neural tissue. It allows the assessment of the nerve sensitivity by measuring the hip flexion range of motion. The SLR is a reliable test within one single session but not between sessions. The SLR is sensitive to detect disc hernia or radiculopathy but its specificity is too weak to be used alone.

Keywords: Straight Leg Raise, metrology, diagnosis

****************

Ostéopathie et rationalité scientifique : la place des tests dans le traitement ostéopathique

Questioning the rationality of clinical osteopathic tests : future perspectives for research

PAUL VAUCHER, PhD, MSc Clinical Trials (LSHTM), Ostéopathe CDS-GDK

-Résumé-

La place des tests en ostéopathie et les modèles pédagogiques pour les introduire dans l'enseignement sont mis à défis par les résultats des recherches de ces dernières 25 années. Cet article vise à poser la problématique et proposer des pistes pour sortir d'une impasse. Ceci passe inévitablement par la remise en question des fondements du diagnostic ostéopathique et de la nature même des dysfonctions somatiques. L'abandon de l'interprétation des tests ostéopathiques dans un modèle hypothético-déductif pur semble nécessaire. Il nous reste cependant à explorer et mieux comprendre leur rôle dans un modèle hybride qui accorderait également une place à la reconnaissance automatique d'une configuration de signes.

Mots-clés: Processus décisionnel, dysfonction somatique, tests ostéopathiques, fiabilité, processus hypothético-déductif

-Abstract-

The role of osteopathic tests within the decision process has been questioned by research during the last 25 years. The two most important challenges we are facing are their lack of reliability when taken out of their context and our difficulties in finding gold standards to test them against. This has questioned the basis of the osteopathic diagnosis and the true nature of somatic dysfunctions. Results suggest we ought to abandon the pure hypothetical-deductive model in osteopathic decision processes in favor of a hybrid process including pattern recognition. This approach needs to be explored for a better understanding of the clinical reasoning in osteopathy and to improve education.

Keywords: Decision process, somatic dysfunction, osteopathic tests, reliability, hypothetico-deductive process, pattern recognition

****************

Apologie de la morphologie. Volet I : introduction à l'observation normative

In praise of morphological assessments. Part I : Introduction to the normative observation

MICHAËL NISAND, PT

-Résumé-

Les déformations acquises idiopathiques du rachis et des membres sont susceptibles, du fait des algies et des dysfonctions qu'elles générèrent, d'impacter irrémédiablement la qualité de vie. S'attacher à les réduire constitue une démarche préventive essentielle. En dépit de la richesse et de la variété des techniques, la physiothérapie est absente des recommandations. Pour tenter de la réhabiliter dans ce qui fonde pourtant son domaine d'excellence, il faut revoir le processus sur lequel s'adosse le choix des techniques. L'étude minutieuse de la morphologie externe, qui converge avec l'imagerie, constitue la brique de base de la démarche thérapeutique. Elle conduit à inférer une hypothèse pathogénique d'ordre neurologique qui incrimine des désordres du tonus comme facteur causal. Elle ouvre la voie à une prise en charge conservatrice d'une physiothérapie dite inductive.

Mots-clés: Physiothérapie inductive, déformation, paramorphie, tonus

-Abstract-

Idiopathic acquired deformities of the spine and limbs are likely (in view of the associated pain and functional impairments) to have a lasting impact on quality of life. Seeking to reduce these deformations thus constitutes an essential preventive action. Despite the availability of a broad range of varied techniques, physiotherapy is not mentioned in the guidelines on the treatment of idiopathic acquired deformities. In order to reinstate this treatment modality within an area that nevertheless constituted its primary field of excellence, one must review the procedure on which the choice of technique is based. An in-depth analysis of the patient's morphology (which converges with biomedical imaging) is the cornerstone of any treatment strategy. It enables the practitioner to build a neurology-based disease hypothesis in which muscle tone disorders are causative factors. A morphological analysis opens the way to conservative treatment with so-called « inductive physiotherapy ».

Keywords: Inductive physiotherapy, deformity, paramorphy, tone

****************

Étude exploratoire des effets de la fasciathérapie sur la douleur de patients fibromyalgiques

Exploratory study on the effects of fasciatherapy on pain of people suffering from fibromyalgia

CYRIL DUPUIS MSc, CERAP (Centre d'Etude et de Recherche Appliquée en Psychopédagogie)

-Résumé-

Cette étude exploratoire a permis de faire une première évaluation de l'intérêt d'une approche globale du patient fibromyalgique. L'analyse qualitative précise certaines données rencontrées dans la littérature. Ainsi, apparait une réactivité cutanée exacerbée, une douleur chronique à tendance obsédante et une douleur qui n'augmente à l'effort que si celui-ci ne tient pas compte des indicateurs internes. Il ressort que la prise en charge du patient fibromyalgique en kinésithérapie peut se faire à différents niveaux. D'abord, l'éducation thérapeutique, basée sur le développement des indicateurs internes a un réel intérêt à moyen et long terme. Ensuite, le toucher utilisé en fasciathérapie procure un temps de répit souvent sous-estimé par le thérapeute. Enfin, l'évaluation de la douleur est d'autant plus précise qu'elle prend en compte la subjectivité du patient.

Mots-clés: Fibromyalgie, douleur chronique, fasciathérapie, fascia, méthodologie mixte, thérapie manuelle, physiothérapie, toucher

-Abstract-

This exploratory study is an initial evaluation of a global approachinto fibromyalgia. The qualitative study enriches the information found in the literature such as exacerbated cutaneous sensibility, chronic pain and pain increase in case of non respect of internal indicators. It appears that fibromyalgia patients' physiotherapy treatments can be done at different levels. Firstly, the therapeutic education based on the development of internal indicators has a real interest in the long term. Also, fasciatherapy's specific touch procures a period of pain relief, often under-estimated by the therapist. Finally, pain assessment is more accurate if it takes into account the patient's subjectivity.

Keywords: Fibromyalgia, chronic pain, fasciatherapy, fascia, mixed methodology, manual therapy, physiotherapy, touch.

****************

Nouvelles de santé: Coup d'oeil sur l'oeil

Rendez-vous: Les formations Mains Libres 2016

Lu pour vous: YOGA SANS DÉGÂTS !
Dr Bernadette de Gasquet & Jean-Paul Bouteloup

C.Q.F.D.: Pourquoi continuer ?
YVES LAREQUI

 
Mains Libres Editions Sàrl • 124, chemin des Marionnettes - CH - 1093 La Conversion • Tél: +41 (0)79 957 1 957